La voix à Duru Eksioglu, illustratrice Belleville

La voix à Duru Eksioglu, illustratrice Belleville

Vous avez découvert il y a peu l’illustration de la couverture de notre premier livre La coiffure de la mariée de Seray Şahiner … Eh bien aujourd’hui on vous propose d’en savoir un peu plus sur cette jeune artiste qui nous vient d’Istanbul ! Duru Eksioglu a su mettre de la Chantilly dans notre cœur avec cette petite merveille et on souhaite vous la faire rencontrer !

Parle-nous de ton métier. Sur quel genre de projets bosses-tu ?

Je travaille pour différentes entreprises un peu partout dans le monde. J’ai ainsi réalisé des tee-shirts pour une célèbre marque de vêtements turque ; j’écris aussi des storyboards et des livres illustrés. J’ai également créé ma propre marque à l’occasion de mon projet de fin d’études, Happy Marker. Je propose des broches toutes mignonnes, de jolis faux-cols ou encore des tote bag, etc. Juste pour le plaisir !

Être artiste en Turquie, ça ressemble à quoi ?

C’est un métier particulièrement compliqué car les gens ont du mal à évaluer le travail nécessaire à la réalisation d’une œuvre. Créer est l’une des tâches les plus compliquées de notre métier et certaines personnes imaginent que ça se fait en un clin d’œil. Du coup, beaucoup d’entre nous ont du mal à en faire une source de revenus. Certains clients bloquent aussi toute liberté créatrice. Nous ne pouvons pas faire exactement ce que nous souhaitons. C’est pour ça que je considère qu’une aquarelle réalisée dans la joie est bien plus précieuse qu’une carte de visite ennuyeuse commandée par un client ;)

Duru en plein travail
Duru en plein travail

Sur quel genre de livres as-tu travaillé ? Collabores-tu souvent avec des maisons étrangères ?

Mon style étant assez enfantin, j’ai plutôt travaillé pour les livres jeunesse au début. Puis j’ai évolué et mon dessin est devenu plus « sérieux ». J’ai ainsi participé à un livre de coloriages et un autre de développement personnel. J’aime beaucoup travailler avec des entreprises étrangères, et je m’épanouis dans les interactions avec d’autres cultures. Et quoi de mieux que l’illustration pour rencontrer le monde !

Que ressens-tu à l’idée de travailler avec un éditeur français ? Y a-t-il un artiste français que tu aimes particulièrement ?

J’ai déjà collaboré avec une boîte textile française, mais c’était très différent. Quand vous m’avez envoyé votre proposition, j’étais super excitée et impatiente de commencer ! Votre projet correspond tout à fait à mon univers. Je suis ravie de travailler avec vous :) Nous aussi Duru :)

En matière d’art, j’aime tout particulièrement Monet : ses paysages et ses couleurs sont à couper le souffle ! J’apprécie beaucoup les impressionnistes. Ils ont su quitter leurs ateliers pour sortir peindre la nature et la vie réelle. Moi-même, je m’inspire beaucoup de la nature et du ciel.

Raconte-nous où tu habites ! Quel est ton endroit préféré à Istanbul ?

J’habite sur la rive asiatique d’Istanbul et cela me convient tout à fait ! Je trouve que du côté occidental, il y a trop de gens, de bruit, de trafic et d’immeubles. Je suis née ici, à Kozyatağı, un quartier paisible avec plein de petits parcs et des voisins très sympathiques.

Mon endroit préféré est très certainement la côte de Caddebostan qui est également sur la rive asiatique et fait partie du quartier de Kadıköy. C’est un grand espace vert avec des arbres, des belles pelouses et une vue magnifique sur les îles aux Princes. L’été, quand il fait beau, j’y passe tout mon temps à faire des pique-niques et du vélo entre amis.

Que penses-tu de Seray Şahiner ?

C’est une jeune et talentueuse auteure qui croque brillamment la cosmopolite Istanbul tout en gardant un sens aïgu de l’observation ! Très féminin et puissant !

Duru à Istanbul...
Duru à Istanbul…

Articles similaires

Laisser un commentaire

32db8a9cb35db43ac8dd9010fe5698a8ggggggggggggg