NE TOURNEZ PAS LA PAGE
Seray Sahiner
Traduit du turc par Ali Terzioğlu & Jocelyne Burkmann
 

En émigrant à Istanbul, Leyla s’offre une nouvelle vie. Elle qui jusque-là avait à peine le droit de poser un pied dehors fait ses premiers pas dans le monde. Quand elle se dégote un petit boulot dans un atelier textile, l’amour frappe à la porte. Le bel Ömer qui règne dans le cœur des ouvrières l’a choisie. Mais le bonheur de la jeune Leyla ne va pas durer. Son patron lui arrache son innocence en même temps que son chemisier.
Sa famille lui tourne le dos et Ömer, ce lâche, part au service militaire…. Vient le temps du mariage forcé et des nouvelles humiliations. Remzi l’alcoolique la bat. Il pourrait s’en prendre à ses filles. C’en est trop. Leyla ne compte pas se laisser faire… Dans ce roman-manifeste, celle qui se fait le porte-voix de toutes les femmes battues et violées entrevoit deux issues ; lequel de ces dénouements saura ouvrir les yeux de ceux qui les ferment ?

 

« Dans ce livre, nous observons peut-être un peu de notre foyer ou celui de nos voisins. Cet oncle épicier très chaleureux qui se révèle monstrueux une fois la porte fermée… Violence, brutalité, perte d’espoir. Seray Sahiner nous montre ce que nous avons observé en fermant les yeux. ‘‘Ne tournez pas la page’’ écrit-elle ; et elle nous convie en enfer : l’unique moyen de bouger les choses et résister.  »
Cumhuriyet, journal d’opposition turc

   13 avril 2018 / 9791095604167 / 17 € / 160 p.
    Demander un SP
    Découvrir l’autre livre de Seray Sahiner
    Bureau Virginie Migeotte
Katell Daveau (kdkdaveau@gmail.com, 06 20 53 77 90)

 

Seray Sahiner est née à Bursa en 1984 et a grandi à Istanbul, où elle a fait des études de journalisme. Elle a collaboré à bon nombre de journaux et fanzines turcs, a été correspondante pour Marie Claire et a également écrit des scripts pour la télévision. Ses romans ont attiré l’attention du public lors du Yasar Nabi Nayır Short Story Competition organisé par le Varlık literary magazine, grand magazine turc.
 
    Organiser une rencontre ou une interview

sem, Aenean amet, Aliquam ut Donec