Alors ce livre connecté ?

La coiffure de la mariée de Seray Şahiner a aujourd’hui 600 lecteurs ! Nous nous sommes dit que c’était l’occasion de faire un point sur ce fameux concept de littérature connectée. Rappel : c’est quoi la littérature connectée ?   Un livre papier enrichi de photos, vidéos, musique, plans, etc. pour donner un éclairage sur l’univers du roman et enfin réconcilier lecteurs classiques et technophiles. Nous avons donc confronté cette belle idée à la réalité… Et en parallèle de la publication du livre papier (selon une méthode classique qui fait ses preuves chez bien d’autres éditeurs), nous avons développé le premier espace web entièrement dédié et connecté à une œuvre de littérature. (Eh oui, juré, personne d’autre ne le fait…). À découvrir ICI. Nous avons conçu ce site comme une véritable fenêtre ouverte sur la Turquie d’aujourd’hui – celle dont nous vous parlons tant. Des photos pour découvrir les villes et paysages, de la musique pour recréer l’ambiance sonore, des articles pour approfondir un point ou éclaircir un événement historique, des plans pour se repérer dans les lieux du livre… Aujourd’hui, nous espérons avoir rempli notre mission de « guide de voyage littéraire ». « Les lecteurs vont vraiment sur votre site ? » Quand tout est devenu palpable, on a bien sûr voulu savoir si ça plaisait ! On a donc interrogé nos proches (mais leur objectivité fait débat), mais aussi des libraires, des professionnels du livre et les premiers …

Mode d’emploi :
comment lire un livre connecté ?

Étape 1 Vous n’avez pas besoin de grand chose : le livre et près de vous un smartphone, une tablette ou un ordinateur avec accès internet.   Étape 2 Ouvrez délicatement votre livre, commencez votre lecture et laissez-vous emporter ! Au hasard de votre parcours, vous tomberez sur des notes connectées. Elles sont faciles à reconnaître, grâce à un picto dans la marge et un mot grisé.   Étape 3 Il n’y a plus qu’à vous connecter sur le site www.belleville-editions.com/coiffure-mariee et inscrire le mot-clé dans la barre de recherche… Embarquement immédiat !

Croire au livre numérique aujourd’hui

Quand on travaille dans le livre, que l’on soit auteur, libraire, éditeur ou commercial, une question revient sans cesse : “ Que pensez-vous du livre numérique ? “ Quelques mots dits sur un ton qui évoque souvent à la fois la méfiance et l’interrogation. Quelques mots qui invitent difficilement à une réponse concise. Mais essayons quand même. Se concentrer sur la lecture Le livre numérique n’en est plus vraiment à ses premiers pas. L’équipement en appareils augmente : de la liseuse (1 %) aux tablettes (18,4 %) en passant par les smartphones (44,4 %). Les catalogues se constituent et le nombre de lecteurs dépasse aujourd’hui le cercle geek/early adoptant des premiers mois (cette frange de la population autonome techniquement et commercialement). Sur un marché comme celui du livre français, un tel développement s’accompagne bien sûr de problématiques techniques et commerciales : interopérabilité des fichiers, question des DRM (Digital Rights Management), fixation des prix et préservation des acteurs traditionnels du livre. Ce n’est pourtant pas ce que nous évoquerons aujourd’hui. Pour répondre à la question posée, nous préférons nous concentrer sur la définition de la lecture numérique et sa pratique. À ce titre, qu’apporte le numérique ? Faut-il forcément choisir ? Un livre numérique bien moins riche que le livre papier Aujourd’hui en France, 15 % des plus de 15 ans ont déjà lu un livre numérique. 7 % envisagent de le faire …

1163e5532e737a008514d21abc93f0ef|||||||||||||||||||||||||||