Belleville relooking !

Belleville est aujourd’hui à la croisée des chemins (voir l’état des lieux)… Et pour affronter ce qui nous attend dans les prochains mois, nous avons décidé de faire évoluer notre identité. On vous explique pourquoi et comment. Pourquoi ? Depuis les tous premiers articles de ce blog, Belleville a bien changé. Nous avons trouvé les huit premiers auteurs et leurs traducteurs, publié un livre, fait des tournées en France et en Belgique, développé notre concept de littérature connectée, etc. Bref, beaucoup de concret ! Et alors que nous nous affirmions, en même temps que le projet, nous n’avions pas fait évoluer notre communication. Notre nouveau site est un peu la preuve en image de notre volonté de changement… Nous avons voulu cette nouvelle version (la troisième déjà !) moins geek et plus print. En effet, à l’image de la presse qui a révolutionné son format, Belleville éditions fabrique des livres 2.0 qui ouvrent une fenêtre sur le monde grâce aux possibilités technologiques. Nous faisons donc ce choix : moins cute, plus percutant. Dans les faits Moins kawaii Exit la couleur corail, bonjour le orange flashy ! Au revoir Sofia. Bonjour Roboto et Bowlby One. On remercie au passage les créateurs de Roboto (Christian Robertson) et de Bowlby One (Vernon Adams). Mais aussi de Sofia (Paula Nazal et Daniel Hernández). Malgré ces changements on vous promet que Kedi …

Quelle belle soirée !

C’est avec des étoiles plein les yeux que nous vous écrivons ces quelques lignes pour raconter la soirée de lancement de Belleville éditions du vendredi 6 novembre. Tout d’abord quelques chiffres qui nous vont droit au cœur… Plus de 75 livres ont été vendus : objectif atteint ! Et vous êtes tombés sous le charme de notre tote bag ; une dizaine de « Kedi sur toile » a trouvé preneur et nous n’en espérions pas tant ! Amis, famille, collègues, professionnels de la littérature ou simples curieux, vous êtes plus de 120 à être venus nous témoigner votre soutien et votre affection. Un « prix Médicis » s’était même caché parmi la foule. Saurez-vous le retrouver ? Enfin, nous étions impatientes quoique stressées à l’idée de partager avec vous pour la toute première fois une des histoires de « La coiffure de la mariée ». Nous espérons que la lecture magnifiquement interprétée par Selin vous aura donné envie de découvrir les autres portraits de ces femmes de la Turquie d’aujourd’hui… Vous avez donc contribué à faire de cet événement un succès… Mille mercis à vous tous ! L’aventure ne fait que commencer… Très bientôt il y aura d’autres occasions de nous revoir ! PS : Au fait, n’hésitez pas à nous partager vos impressions de lecture.

Belleville fait les journées du patrimoine

C’est quand même assez chouette d’avoir accès libre à tous ces lieux pour la plupart inconnus chaque année le temps d’un week-end. Le problème, c’est qu’il y a souvent trop de monde et de choix et on ne sait plus où aller. C’est pour cela qu’on vous propose notre petite sélection. On aime à Belleville ! Une petite rando de 6 kilomètres pour découvrir les sources cachées à Belleville ! Une expo (photos et peintures) sur le Belleville des années 60 & 70 au foyer la Métairie. La Maison des métallos, parce qu’elle a une super histoire, et que ça vaut vraiment le coup d’y aller tout le reste de l’année aussi. Les comptoirs de l’Inde parce que Belleville y sera bientôt… La Bellevilloise, parce que c’est un lieu magnifique et qu’il s’y passe tout le temps plein de choses ! La grande loge féminine de France, parce qu’on est des femmes ;) On aime à Paris ! On sort de Belleville, mais on voulait tout de même vous conseiller ces deux lieux car ils sont magnifiques chacun à leur manière. Prenez-en plein les mirettes à la Halle Freyssinet, gigantesque halle ferroviaire qui abritait les messageries de la gare d’Austerlitz, et rêvez au musée des arts forains, devant les nombreux manèges d’antan. On aime en province, même si on y est pas ! Évidemment, on vous …

Le casting de Kedi

Nous ne pouvions bien évidemment pas laisser partir notre exploratrice seule, à la rencontre de peuples éloignés et de terres inconnues, sans être accompagnée d’une escorte spéciale. Il fallait trouver un compagnon de voyages léger (pour qu’il tienne dans la valise), symbolisant l’esprit de Belleville éditions et mignon (ben oui, tant qu’à faire…). Nous avons donc arpenté les rues du quartier de Belleville, parcouru les échoppes et autres promontoires et effectué notre casting à partir d’une liste de participants triés sur le volet. Voici le résultat. Une petite tortue multicolore en plastique Bon. C’est vrai qu’elle est mignonne comme tout, cette petite tortue. Facilement transportable, elle n’aurait pas ralentie outre mesure notre exploratrice grâce à ses roulettes propulsées par un ingénieux système à friction. Mais elle ne représentait pas exactement l’esprit des triplettes… Pas assez cosmopolite et une fâcheuse tendance à vouloir rester à la maison. Avantage : Quotient mignoncité Inconvénient : Non représentatif de l’esprit Belleville Résultat : Recalé Un pingouin bleu en peluche Avec son épais pelage, son bonnet en laine et son tatouage igloo sur le ventre, ce pingouin (ou manchot, nous n’avons pas réussi à nous mettre d’accord), aurait été le compagnon idéal pour affronter des températures polaires. Malheureusement, la plupart des destinations de l’exploratrice sont des pays chauds. Or, ce pingouin n’aurait pas …

Belleville, art de rue

Quartier populaire de Paris et carrefour des cultures du monde, Belleville regorge de surprises à chaque coin de rue. Fresques street art, espaces verts, lieux de rendez-vous culturels… C’est une porte ouverte sur toutes les villes du monde, en mouvement perpétuel. Un peu comme le quartier, les éditions seront cosmopolites, vivantes, populaires, indisciplinées !

926a1fd5030abb17538e570cba38d472vvvvvvvvvvvvvvvvvvv