Si on partait ensemble à Istanbul, on vous emmènerait là…

Si on partait ensemble à Istanbul, on vous emmènerait là…

Belleville aime…

En premier lieu, vous l’avez peut-être déjà compris au regard de nos posts : on vous emmènerait à Cihangir ! Ce charmant quartier sur flanc de colline, coincé entre l’avenue Istiklal et le Bosphore, abrite un dédale de petites ruelles où l’on croise librairies, cafés, antiquaires et chats des rues heureux car nourris par les habitants. Il fait bon – et pour nous il est indispensable de – s’y perdre.

Ensuite, nous irons au musée d’art moderne ! D’abord parce que le lieu est magnifique : un entrepôt douanier au bord du Bosphore. Ensuite parce qu’il possède une collection de trésors d’art contemporain turc, que ce soit en peintures, installations ou vidéos.

Maintenant allons faire un tour à Kadiköy ! La rive asiatique d’Istanbul est pleine de vie, et le quartier nous charme avec ses galeries et ses marchés. Puis l’on marchera jusqu’à la gare de Haydarpasa, fermée depuis février 2012. Encore entretenu, le lieu commence peu à peu à être envahir par les plantes. Carrefour incontournable, symbole du développement de l’empire ottoman, ce lieu chargé d’histoire est probablement notre endroit chouchou de la ville.

Si vous aimez l’industrie, on vous emmènera visiter Santralistanbul dans l’université Bigli. Cette ancienne centrale thermique abrite aujourd’hui un musée d’art et un musée de l’énergie, qui vaut le détour pour son architecture et ses vieilles machines.

Dans les incontournables touristiques, on vous emmènera aussi au Grand Bazar. Même s’il n’est constitué aujourd’hui que de boutiques pour touristes, il est quand même bien rigolo de s’y balader pour y négocier ses souvenirs. On peut aussi y trouver des objets de belle qualité, comme de la vaisselle ou des tavlas (backgammon) sculptés.

Puis, nous irons nous perdre dans la citerne basilique, coincée entre entre Sainte-Sophie et la Mosquée bleue. Ce réservoir d’eau de l’époque de Constantinople offre fraîcheur et calme dans un décor tamisé magnifique. Un lieu étrange qui invite à la photo.

Belleville s’amuse…

Pour l’apéritif, on vous emmène à Besiktas, quartier un peu moins touristique sur les rives du Bosphore juste avant les quartiers chic d’Ortaköy et Bebek. On y retrouve les stambouliotes attablés sur les nombreuses terrasses qui envahissent les rues. On parle fort, on grignote (lieu idéal pour aller voir les matchs de foot), puis on va s’installer sur les quais, là où certains jouent de la guitare ou du djembé, avec un thé à la menthe ou une bière, et on admire les lumières de la rive opposée, qui a l’air de n’être qu’à quelques mètres et qui n’est autre que l’Asie.

On sortira aussi à Taksim, notamment au Zoey Terras, dans l’idéal à l’heure du coucher du soleil, car c’est une des plus belles terrasses sur toit du coin. On partira vite avant qu’elle ne se transforme en club pour aller manger un fistik kebab (aux pistaches, fromage et miel : un délice), puis on ira boire un verre au Peyote, rendez-vous des hipsters, pour voir un concert puis se poser sur la terrasse. Enfin, on ira se déhancher sur les musiques du monde à l’Araf, l’un des clubs les plus cools de la ville perché au 5e étage. Le lendemain, pour se remettre, nous irons bruncher à l’Ufak Tefek Şeyler, super resto de Cihangir, où tout est maison et les mantı délicieuses !

Articles similaires

Laisser un commentaire

id, mattis libero. leo et, Sed ipsum sit commodo