Quelle belle soirée !

C’est avec des étoiles plein les yeux que nous vous écrivons ces quelques lignes pour raconter la soirée de lancement de Belleville éditions du vendredi 6 novembre. Tout d’abord quelques chiffres qui nous vont droit au cœur… Plus de 75 livres ont été vendus : objectif atteint ! Et vous êtes tombés sous le charme de notre tote bag ; une dizaine de « Kedi sur toile » a trouvé preneur et nous n’en espérions pas tant ! Amis, famille, collègues, professionnels de la littérature ou simples curieux, vous êtes plus de 120 à être venus nous témoigner votre soutien et votre affection. Un « prix Médicis » s’était même caché parmi la foule. Saurez-vous le retrouver ? Enfin, nous étions impatientes quoique stressées à l’idée de partager avec vous pour la toute première fois une des histoires de « La coiffure de la mariée ». Nous espérons que la lecture magnifiquement interprétée par Selin vous aura donné envie de découvrir les autres portraits de ces femmes de la Turquie d’aujourd’hui… Vous avez donc contribué à faire de cet événement un succès… Mille mercis à vous tous ! L’aventure ne fait que commencer… Très bientôt il y aura d’autres occasions de nous revoir ! PS : Au fait, n’hésitez pas à nous partager vos impressions de lecture.

Si on partait ensemble à Bucarest, on vous emmènerait là…

Belleville aime… Bucarest risque bien de vous surprendre à chaque coin de rue ! Pour commencer, Belleville vous emmène faire un tour dans le vieux quartier autour de la rue Lipscani. Une promenade incontournable pour les férus de vieilles enseignes datant de l’époque communiste. Arrêtez-vous dans une des églises orthodoxes pour vous émerveiller devant icônes et peintures, et faites un petit détour par le caravansérail Hanul lui Manuc, datant de 1808. Une bonne marche vous mènera ensuite au Palais du Parlement, construit en 1984 par Ceaușescu. Plus grand bâtiment d’Europe, et deuxième plus grand bâtiment du monde, il vous fera vous sentir bien petit ! Il abrite le Musée d’art contemporain de la ville qu’on visitera avec bonheur, et on ne manquera surtout pas de faire un tour dans l’incroyable librairie BD Jumatatea Plina à la fin du parcours ! Après ce passage obligatoire, Belleville vous fera visiter les parcs de la ville… immenses et reposants. Coups de cœur pour les parcs Herăstrău et Tineretului ! Pour faire le plein de tranquillité, on ira au Lacul morii, autour duquel il fait bon se promener à la découverte d’une architecture plutôt austère mais singulière. Le lendemain matin, nous filerons au marché d’Obor, l’un des plus grands marchés de la ville, où vous pourrez trouver presque tout ce que vous cherchez ! Ensuite, on fera un tour des plus …

Si on partait ensemble à Beyrouth, on vous emmènerait là…

Belleville aime… À Beyrouth, hormis les grands classiques comme la corniche, Belleville aime avant tout se perdre dans les quartiers. Allons donc faire une promenade ondulante dans les ruelles d’Achrafie (quartier chrétien), jusqu’aux escalier qui nous descendent à Gemmayzeh ou Mar Mikhael, les quartiers en vogue. En décor, des vieux immeubles colorés parés de stores et rideaux qui protègent de la chaleur – étouffante en été, et les gens, toujours gentils, qui viennent vous parler pour savoir ce que vous faites là. Finissons la balade dans un de nos quartiers coup de coeur, celui de Bourj Hammoud, quartier arménien. Dans ses nombreuses boutiques, vous y trouverez tout ce que vous souhaitez, des dernières fringues à la mode aux épices colorées. Et on vous garantit un accueil inoubliable ! Parmi les nombreux lieux culturels de la ville, on vous emmène d’abord découvrir l’art moderne oriental dans deux centres : le Beirut exhibition center, magnifique lieu en bord de mer, et plus alternatif, le Beirut Art center. À la sortie de ce dernier, c’est l’occasion de se balader dans les alentours et de découvrir un des fiefs du street art beyrouthin. Ensuite, nous allons visiter l’élégante Librairie El Bourj, pour trouver des livres en français, arabe ou anglais. Puis on file au centre Dawawine, espace culturel qui fait bibliothèque, libraire, salle de cinéma, espace …

Si on partait ensemble à Istanbul, on vous emmènerait là…

Belleville aime… En premier lieu, vous l’avez peut-être déjà compris au regard de nos posts : on vous emmènerait à Cihangir ! Ce charmant quartier sur flanc de colline, coincé entre l’avenue Istiklal et le Bosphore, abrite un dédale de petites ruelles où l’on croise librairies, cafés, antiquaires et chats des rues heureux car nourris par les habitants. Il fait bon – et pour nous il est indispensable de – s’y perdre. Ensuite, nous irons au musée d’art moderne ! D’abord parce que le lieu est magnifique : un entrepôt douanier au bord du Bosphore. Ensuite parce qu’il possède une collection de trésors d’art contemporain turc, que ce soit en peintures, installations ou vidéos. Maintenant allons faire un tour à Kadiköy ! La rive asiatique d’Istanbul est pleine de vie, et le quartier nous charme avec ses galeries et ses marchés. Puis l’on marchera jusqu’à la gare de Haydarpasa, fermée depuis février 2012. Encore entretenu, le lieu commence peu à peu à être envahir par les plantes. Carrefour incontournable, symbole du développement de l’empire ottoman, ce lieu chargé d’histoire est probablement notre endroit chouchou de la ville. Si vous aimez l’industrie, on vous emmènera visiter Santralistanbul dans l’université Bigli. Cette ancienne centrale thermique abrite aujourd’hui un musée d’art et un musée de l’énergie, qui vaut le détour pour son architecture et ses vieilles machines. Dans les incontournables touristiques, on vous …

lectus felis pulvinar ut dictum dapibus