Si on partait ensemble à Bucarest, on vous emmènerait là…

Si on partait ensemble à Bucarest, on vous emmènerait là…

Belleville aime…

Bucarest risque bien de vous surprendre à chaque coin de rue ! Pour commencer, Belleville vous emmène faire un tour dans le vieux quartier autour de la rue Lipscani. Une promenade incontournable pour les férus de vieilles enseignes datant de l’époque communiste. Arrêtez-vous dans une des églises orthodoxes pour vous émerveiller devant icônes et peintures, et faites un petit détour par le caravansérail Hanul lui Manuc, datant de 1808. Une bonne marche vous mènera ensuite au Palais du Parlement, construit en 1984 par Ceaușescu. Plus grand bâtiment d’Europe, et deuxième plus grand bâtiment du monde, il vous fera vous sentir bien petit ! Il abrite le Musée d’art contemporain de la ville qu’on visitera avec bonheur, et on ne manquera surtout pas de faire un tour dans l’incroyable librairie BD Jumatatea Plina à la fin du parcours !

Après ce passage obligatoire, Belleville vous fera visiter les parcs de la ville… immenses et reposants. Coups de cœur pour les parcs Herăstrău et Tineretului ! Pour faire le plein de tranquillité, on ira au Lacul morii, autour duquel il fait bon se promener à la découverte d’une architecture plutôt austère mais singulière.

Le lendemain matin, nous filerons au marché d’Obor, l’un des plus grands marchés de la ville, où vous pourrez trouver presque tout ce que vous cherchez ! Ensuite, on fera un tour des plus belles librairies, notamment Kyralina – librairie française dont on vous a déjà parlé ici – mais aussi la superbe librairie anglaise Anthony Frost. L’après-midi, on ira faire un tour dans le ténébreux cimetière Bellu, où l’on pourra se recueillir sur la tombe de l’écrivain Panaït Istrati.

Belleville s’amuse…

On entend parfois parler de Bucarest comme d’un petit Berlin, pour ses bars et clubs alternatifs où l’on passe de folles soirées. De notre côté, on vous conseille quelques lieux où l’on s’est senti bien, comme le Dianei 4, vieille maison réhabilitée en bar qui accueille concerts et DJ sets. Un lieu plein de charme qu’on aimerait avoir chez nous ! Un autre soir, nous pourrions aller prendre l’apéro à La fabrica, ancienne usine aujourd’hui entièrement recouverte de fresques street art, où l’on trouve restaurants, clubs et boutiques ! De quoi occuper nos mirettes une bonne partie de la soirée. On irait ensuite boire un verre à l’Atelier Mecanic, bar ovni de Lipscani qui passe des sons rocks et électro au milieu des bars à cocktails à la musique trop forte alentour. On finirait bien sûr dans un club car Bucarest regorge d’excellents lieux pour faire la fête jusqu’au petit matin. Nos chouchous : l’Eden et le Control.

Pour une soirée plus tradi, on vous recommande de jeter un œil à la programmation de l’Athénée, qui accueille concerts et festivals internationaux de musique. Le lieu en lui-même vaut le déplacement. Pour dîner, courez – les soirs où ce n’est pas réservé pour un mariage ou un autre événement – au Cercul militar ! Ce vieux bâtiment de l’époque faste roumaine vous éblouira avec ses lustres gigantesques !

Articles similaires

Laisser un commentaire

non dolor. risus Praesent commodo felis tempus id Curabitur