C’est l’été, lisons engagé !

Le combat féministe se poursuit sous les parasols ⛱ Sans aucun doute, la saga des Windsor et l’arrivée de Meghan Markle dans la Royal Family vont alimenter les tabloïds et égayer vos après-midi farniente… Dans un tout autre genre, Belleville vous propose deux lectures pour (r)éveiller vos aspirations féministes. En voyage, au bureau ou à la plage, lire le monde pour mieux le comprendre… Votre saga féministe de l’été ! Le coup de cœur d’Aslı Erdoğan : « J’envie le lecteur qui va découvrir l’une des virtuoses de la littérature turque. Leylâ Erbil est une plume hors pair, qui ne connaît ni la facilité, ni le superflu, ni la complaisance. » Avant de piquer une tête, plongez dans les aventures de Nermin, jeune communiste féministe dans la Turquie des années 50. Ce grand roman d’une irrésistible modernité aborde pêle-mêle : virginité, conscience de classe, inceste, parentalité, foi, épanouissement sexuel… Autant de thématiques qui font écho aux questionnements de nos sociétés actuelles. Écrit par la première femme turque nommée pour le prix Nobel ! UNE DRÔLE DE FEMME · LEYLÂ ERBIL · Traduit du turc par Ali Terzioğlu et Jocelyne Burkmann Le page-turner que vous n’êtes pas près d’oublier Le conseil de La Cause Littéraire : « Un roman de révolte, un roman qui dénonce, qui interpelle et qui ne peut laisser indifférent. Quand on a tourné justement la dernière page, …

Leylâ Erbil dans « Le Masque et la Plume »

En cette belle matinée du lundi 16 avril, plusieurs interrogations : — Va-t-il faire beau cette semaine ? — Qui de l’œuf ou de la poule ? — Pourquoi toutes ces nouvelles commandes ? Nous cherchons encore les deux premières réponses… Mais la dernière est magnifique : Une drôle de femme est le coup de cœur de Patricia Martin dans l’émission culte « Le Masque et la Plume » sur France Inter​ ! À (re)découvrir ici à la 51m46s !

Certains romans n’ont pas de prix

C’est pas le Médicis mais ça bouge à Belleville ! Il existe un moment magique dans la vie d’un petit éditeur indépendant… Quand on ressent les premiers frémissements autour d’un texte dans lequel on a mis toute son âme pour le proposer de la plus belle des manières. C’est ce qui nous arrive aujourd’hui. Pour souffler notre deuxième bougie, nous avions choisi une petite merveille venue d’Égypte, un roman tendre, sensuel et authentique d’Hamdi Al-Gazzar, Aux femmes, élu meilleur roman de l’année dans son pays en 2014. Certains nous soutiennent depuis le début, et nous avons tout fait pour être à la hauteur de vos attentes, notamment en proposant un nouvel écrin à nos livres pour franchir ce cap. Nous avons osé vous proposer un roman à rebours du paysage littéraire de langue arabe actuel. Hamdi Al-Gazzar ne parle pas de guerre ou de révolution. Il parle des femmes, des petites gens de son quartier populaire du Caire, de la difficulté de s’épanouir dans une société où les traditions ont la peau dure. Un texte qui est aujourd’hui un coup de cœur pour la rédaction du Monde et pour Gérard Collard qui le décrit comme « une petite merveille pleine de sensualité et de rudesse ». Depuis notre petit appartement au cœur de Belleville, nous vous invitons à découvrir …

La voix à Socorro Acioli,
auteure de Sainte Caboche

Socorro Acioli est l’auteur du premier roman publié chez Belleville, Sainte Caboche. Après Seray Şahiner et ses portraits de femmes de la Turquie d’aujourd’hui, direction le Nordeste brésilien, terre de superstitions et de magie ! Parle-nous un peu de ton quotidien : ton travail, ta famille, tes loisirs. Je suis écrivain à temps complet depuis 2006 : j’écris pour les adultes, les adolescents et les enfants, ainsi que des articles et des nouvelles. Je voyage beaucoup pour donner des conférences et faire des lectures, entre autres. Ces derniers temps, j’écris à la maison pour pouvoir m’occuper de mon bébé, Camila, et de ma grande fille Beatriz. En gros, j’écris quand Camila dort. J’ai un article à rendre au journal O Povo chaque semaine, je viens de terminer un livre sur l’écriture créative ainsi que deux nouvelles et j’essaie d’achever un roman Young Adult mélangeant horreur, romance et fantastique. Je donne également un cours d’écriture créative à ceux qui s’intéressent au métier d’auteur. J’ignore comment j’arrive à tout faire ! Et pourtant c’est le cas. Je n’ai plus de temps à consacrer aux loisirs… mais avant je nageais beaucoup et je regardais des séries :) Comment es-tu arrivée à l’écriture ? Quand j’avais huit ans, le directeur de mon école m’a fait venir dans son bureau. Il m’a dit que j’avais un don …

La voix à Olesea Caus,
illustratrice du Royaume de Sasha Kozak

Pour Le Royaume de Sasha Kozak, nous avons eu la chance de travailler avec la jeune – et déjà grande – artiste aquarelliste moldave Olesea Caus. En quelques échanges de mails, et après qu’elle ait lu le livre rapidement pour s’en imprégner, nous recevions des propositions immédiatement justes. Elle a tout de suite su capturer la poésie de ce texte, mêlant l’arbre bavard de la cour du bloc de Sasha Kozak aux buildings imposants qui font le paysage de Chișinău. Un décor bien moins terne que ce que l’on peut imaginer. Nous sommes enchantées de vous la présenter. Parle-nous de ton quotidien et de la place de l’art dans ta vie Je peins depuis toujours. Ça a commencé comme un simple loisir d’enfant, mais quand mes parents m’ont vu dessiner sur les murs de la maison, ils m’ont envoyée au lycée d’arts plastiques Igor Vieru, à Chișinău. J’ai ensuite intégré l’Académie des Beaux-Arts. Aujourd’hui, je vis à Barcelone, où je partage mon temps entre mon activité artistique et un travail dans l’industrie de la mode. Où trouves-tu ton inspiration ? Mon inspiration s’apparente à un ouragan, tantôt dans l’œil du cyclone tantôt en pleine explosion ! Je la puise de la nature, de la Moldavie, des gens que je croise, des voyages, des livres, de la cuisine et des émotions diverses – parfois l’amour et le bonheur, …

fringilla id Donec ante. porta. dolor. eget venenatis commodo ipsum consequat. Praesent