La voix à Florica Courriol, traductrice de Iulian Ciocan

Bientôt, nous vous présenterons un roman venu de Moldavie, par l’auteur Iulian Ciocan dont nous vous avons déjà parlé. En attendant, pour vous mettre l’eau à la bouche, nous souhaitions vous présenter sa merveilleuse traductrice Florica Courriol. Née en Roumanie, Florica est traductrice et professeure de traduction à l’École normale supérieure de Lyon. Nous l’avons rencontrée lors du FILIT (Festival international de Littérature et de Traduction de Iași) avec son mari Jean-Louis Courriol. Très soudés, tous deux fourmillent de beaux projets : l’entente a été immédiate. Nous avions envie que vous la connaissiez mieux, pour comprendre ce qui nous a séduit chez elle avant de découvrir le superbe roman de Iulian Ciocan. Vous vivez entre la France et la Roumanie. Pouvez-vous nous raconter votre parcours et nous expliquer votre quotidien ? Je suis née en Roumanie où j’avais commencé des études de français, langue que j’adorais (si ce n’est pas un pléonasme de la part d’un Roumain), lorsqu’un jour le hasard a mis sur mon chemin d’étudiante un jeune Français, beau et intelligent de surcroît, professeur de Lettres classiques, intéressé par langue roumaine. J’adorais son accent exquis et ses connaissances de latin et de grec, je rêvais d’en faire un ami : il est devenu mon mari ! Mais le chemin a été long et difficile, on ne pouvait pas se marier …

La chaîne du livre en résumé

Un résumé du processus de production et de commercialisation d’un livre. Évidemment, il s’agit d’une vision schématique destinée à éclairer les lecteurs. Chacun des acteurs intervient et perçoit une partie du prix du livre. Auteur L’auteur est le créateur de la matière première : le contenu du livre. Il est représenté par un agent littéraire ou sa maison d’édition « d’origine » pour la cession de ses droits de traduction. Le traducteur a également le statut d’auteur. Éditeur Conception éditoriale Nous sélectionnons des textes selon notre ligne éditoriale en privilégiant les coups de cœur et construisons ainsi un catalogue cohérent. Fabrication Nous gérons les relations auprès des compositeurs, imprimeurs et papetiers et leur demandons les devis selon les prévisions de tirage et format. Nous suivons l’élaboration physique et numérique du livre jusqu’à sa livraison. Pour le plaisir, la fabrication d’un livre « à la main » par l’artiste Ido Agassi… Diffuseur-Distributeur Diffusion C’est la force de vente. Elle est composée d’une direction commerciale, d’une équipe de représentants couvrant l’ensemble du territoire francophone et de comptes-clés (librairies en ligne, export, ventes directes, Relay, numérique,etc.). Distribution C’est l’aspect logistique : stockage papier et numérique, livraison aux points de vente, gestion logistique des retours, pilon. Libraire Gestion Il gère un lieu de vente exclusivement dédié au livre. Sélectionne les livres référencés dans son magasin avec les représentants et …

Comment découvre-t-on un auteur turc sans parler turc ?

C’est étrange… Nous travaillons toutes depuis longtemps dans l’édition et c’est la première fois que cette question revient aussi souvent. Comme si les expressions « voyage autour du monde » et « découverte d’auteurs » créaient une toute nouvelle impression. Mais c’est aussi vrai que ce n’est pas clair (hein ?). Comment fait-on pour savoir qu’un roman est bon si on ne peut pas le lire ? Et bien comme les autres… Officialisons les choses : rares sont les éditeurs de littérature étrangère multilingues. Il paraît difficile de lire aussi bien Faulkner, Tolstoï et Neruda dans le texte. En règle générale, un éditeur maîtrise toujours l’anglais et souvent une seconde langue. Mais cela ne lui permet pas d’accéder à toutes les littératures du monde. Alors il s’entoure. Il se crée un réseau d’agents littéraires. Ardents défenseurs de leurs auteurs, ils se chargent de vendre leurs droits ailleurs dans le monde. Et ils ont des arguments de poids : plaquette avec photographie de l’auteur en quadri, des kilomètres de revue de presse et très souvent une traduction en anglais des premiers chapitres… Et en bons commerciaux, on ne saurait leur reprocher parfois un certain manque d’objectivité. Cela ne suffit donc pas. L’éditeur complète alors son réseau par des traducteurs. La relation qui s’établit entre eux est primordiale. Se faire confiance, connaître ses goûts et ses dégoûts, se voir …

790ee56f815f4e0772d63731bbd6423a999999999999999999999