Comment financer 
Belleville éditions ?

On vous a dit que nous cherchions des investisseurs. Mais qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Et qui sait, peut-être que vous pouvez nous aider… Pourquoi a-t-on besoin de fonds ? Dans la vie d’une entreprise, les besoins en financement évoluent. Vous vous souvenez peut-être de notre campagne de crowdfunding à l’automne 2013 ? Complété par notre investissement personnel, ce capital est venu financer les premières dépenses liées à la création de la maison : développer la structure (voir l’article), acheter les droits des premiers titres et lancer leur traduction, mais aussi et surtout publier notre premier livre. Dans un langage d’entrepreneurs, ce budget nous a permis de finaliser notre produit. Aujourd’hui, Belleville a de nouveaux besoins. En effet, pour défendre au mieux nos auteurs, nous souhaitons travailler avec un diffuseur-distributeur (pour rappel, voir l’article sur la chaîne du livre). Ce qui implique de maintenir un rythme de publication, de fabriquer en plus grandes quantités et d’assurer un accompagnement de chacun des livres en termes de visibilité (tournée en librairies, marketing, etc.). Cela nous permettra d’être présent dans un plus grand nombre de librairies partout en France et dans les pays francophones. Pour assurer ce niveau d’exigence, nous devons investir plus en amont. Une levée de fonds dans l’édition… Quand on parle levée de fonds on pense souvent millions et start-up. …

Belleville relooking !

Belleville est aujourd’hui à la croisée des chemins (voir l’état des lieux)… Et pour affronter ce qui nous attend dans les prochains mois, nous avons décidé de faire évoluer notre identité. On vous explique pourquoi et comment. Pourquoi ? Depuis les tous premiers articles de ce blog, Belleville a bien changé. Nous avons trouvé les huit premiers auteurs et leurs traducteurs, publié un livre, fait des tournées en France et en Belgique, développé notre concept de littérature connectée, etc. Bref, beaucoup de concret ! Et alors que nous nous affirmions, en même temps que le projet, nous n’avions pas fait évoluer notre communication. Notre nouveau site est un peu la preuve en image de notre volonté de changement… Nous avons voulu cette nouvelle version (la troisième déjà !) moins geek et plus print. En effet, à l’image de la presse qui a révolutionné son format, Belleville éditions fabrique des livres 2.0 qui ouvrent une fenêtre sur le monde grâce aux possibilités technologiques. Nous faisons donc ce choix : moins cute, plus percutant. Dans les faits Moins kawaii Exit la couleur corail, bonjour le orange flashy ! Au revoir Sofia. Bonjour Roboto et Bowlby One. On remercie au passage les créateurs de Roboto (Christian Robertson) et de Bowlby One (Vernon Adams). Mais aussi de Sofia (Paula Nazal et Daniel Hernández). Malgré ces changements on vous promet que Kedi …

Alors ce livre connecté ?

La coiffure de la mariée de Seray Şahiner a aujourd’hui 600 lecteurs ! Nous nous sommes dit que c’était l’occasion de faire un point sur ce fameux concept de littérature connectée. Rappel : c’est quoi la littérature connectée ?   Un livre papier enrichi de photos, vidéos, musique, plans, etc. pour donner un éclairage sur l’univers du roman et enfin réconcilier lecteurs classiques et technophiles. Nous avons donc confronté cette belle idée à la réalité… Et en parallèle de la publication du livre papier (selon une méthode classique qui fait ses preuves chez bien d’autres éditeurs), nous avons développé le premier espace web entièrement dédié et connecté à une œuvre de littérature. (Eh oui, juré, personne d’autre ne le fait…). À découvrir ICI. Nous avons conçu ce site comme une véritable fenêtre ouverte sur la Turquie d’aujourd’hui – celle dont nous vous parlons tant. Des photos pour découvrir les villes et paysages, de la musique pour recréer l’ambiance sonore, des articles pour approfondir un point ou éclaircir un événement historique, des plans pour se repérer dans les lieux du livre… Aujourd’hui, nous espérons avoir rempli notre mission de « guide de voyage littéraire ». « Les lecteurs vont vraiment sur votre site ? » Quand tout est devenu palpable, on a bien sûr voulu savoir si ça plaisait ! On a donc interrogé nos proches (mais leur objectivité fait débat), mais aussi des libraires, des professionnels du livre et les premiers …

La chaîne du livre en résumé

Un résumé du processus de production et de commercialisation d’un livre. Évidemment, il s’agit d’une vision schématique destinée à éclairer les lecteurs. Chacun des acteurs intervient et perçoit une partie du prix du livre. Auteur L’auteur est le créateur de la matière première : le contenu du livre. Il est représenté par un agent littéraire ou sa maison d’édition « d’origine » pour la cession de ses droits de traduction. Le traducteur a également le statut d’auteur. Éditeur Conception éditoriale Nous sélectionnons des textes selon notre ligne éditoriale en privilégiant les coups de cœur et construisons ainsi un catalogue cohérent. Fabrication Nous gérons les relations auprès des compositeurs, imprimeurs et papetiers et leur demandons les devis selon les prévisions de tirage et format. Nous suivons l’élaboration physique et numérique du livre jusqu’à sa livraison. Pour le plaisir, la fabrication d’un livre « à la main » par l’artiste Ido Agassi… Diffuseur-Distributeur Diffusion C’est la force de vente. Elle est composée d’une direction commerciale, d’une équipe de représentants couvrant l’ensemble du territoire francophone et de comptes-clés (librairies en ligne, export, ventes directes, Relay, numérique,etc.). Distribution C’est l’aspect logistique : stockage papier et numérique, livraison aux points de vente, gestion logistique des retours, pilon. Libraire Gestion Il gère un lieu de vente exclusivement dédié au livre. Sélectionne les livres référencés dans son magasin avec les représentants et …

Histoire de papiers…

Belleville avance… Discrètement certes. Pourtant nous n’avons pas chômé ! Derrière le projet de création d’une maison d’édition, il s’agit de monter une entreprise… Et là c’est souvent plus simple à dire qu’à faire. Ce n’est pas une surprise bien sûr mais cela demande du temps : connaître les démarches, les différents enjeux à chaque étape, rencontrer les bonnes personnes pour avancer pas à pas dans la bonne direction. Aujourd’hui, début novembre 2014, nous fêtons une petite victoire : la SAS Belleville éditions est enregistrée au greffe du tribunal de commerce de Paris ! Siret, numéro de TVA intracommunautaire, compte en banque… Tous les attributs plus ou moins matériels qui la rendent bien réelle ! Une personne morale est née : félicitations aux mamans ;) En quelques mots, voilà comment ça s’est passé… Étape 1. Trouver un juriste pour rédiger les statuts selon nos demandes et nos contraintes. Déterminer la forme juridique de notre association (SAS, SARL et on en passe), se répartir les rôles, décider de notre année fiscale, déterminer le montant du capital social, vérifier que les dépôts de marques sont conformes, etc. Bref, se poser tout un tas de questions pour asseoir juridiquement et donc sereinement notre travail ensemble ! Étape 2. Trouver une banque, et un conseiller en particulier, capable de comprendre les enjeux d’une start-up et intéressé par un projet d’édition …

a6ea08b2f8d674514f9e55b0c3af9b72lllllllllllll