La voix à Balão, éditeur indépendant brésilien

La voix à Balão, éditeur indépendant brésilien

Belleville arrive au Brésil en février 2014 pour y rencontrer les auteurs et éditeurs brésiliens. Elle fait la connaissance de Balão, un éditeur indépendant qui publie majoritairement de la BD et des romans graphiques, mais aussi du théâtre et de la fiction. C’est l’occasion d’échanger sur leur magnifique catalogue, et sur la difficulté d’être un éditeur indépendant dans un pays où dominent les grands groupes d’édition. Dans un café de São Paulo, nous rencontrons Natalia et Guilherme. Ils sont en pleine préparation de la Feira Plana, salon réunissant les éditeurs indépendants et les artistes du livre et de la BD. Balão est né en 2010, et publie en moyenne quatre titres par an.

Tout le monde est heureux
Tout le monde est heureux

Qu’est-ce que cela implique d’être un éditeur indépendant au Brésil, où l’édition est dominée par de grands groupes éditoriaux ?

Être un éditeur indépendant au Brésil, ainsi qu’un entrepreneur, est un challenge. Nous avons beaucoup d’obstacles inhérents au marché à surmonter, et cela nous prend souvent beaucoup de temps sur notre planning de production. Mais au final, nous pensons que cela vaut la peine, car nous contribuons à une diversité dans les publications, nous donnons des opportunités à de nouveaux auteurs qui sans cela, ne pourraient pas être publiés ou traduits.

Le loup-garou imberbe
Le loup-garou imberbe

Quel est votre plus grand succès ?

Notre première publication est notre best-seller. Son titre est Os Passarinhos (Les oiseaux), et c’est un recueil de sketchs illustrés racontant les aventures de deux oiseaux à forte personnalité. Son format est inédit (un strip par page), et c’est un grand succès auprès des enfants et des plus grands.

Les oiseaux
Les oiseaux

Quelle est votre relation avec vos lecteurs ?

Comme notre équipe est petite, nous sommes nous-même présents sur les salons, et ainsi nous entretenons une relation privilégiée avec nos lecteurs. Nous essayons également d’être actifs sur les réseaux sociaux, et beaucoup de lecteurs nous approchent de cette manière.

Participez-vous à beaucoup de salons du livre ?

Oui, autant que possible. Nous pensons que notre présence est indispensable, même si nous ne faisons pas d’énormes ventes. C’est important pour communiquer sur notre image, et pour rencontrer nos lecteurs, des nouveaux auteurs, et nos confrères. C’est un excellent moyen de faire du réseau pour tout le monde.

© Feira Plana
© Feira Plana

Quels sont vos projets pour le futur ?

Nous prévoyons d’enrichir notre catalogue, tout en restant dans les domaines qui nous intéressent : la bande dessinée et la fiction. Nous publions majoritairement des œuvres traduites, en papier comme en ebooks.

Merci à Balão pour cette interview ! N’hésitez pas à aller consulter leur site et leur page Facebook :)

Belleville @feiraplana
Belleville @feiraplana

Articles similaires

Laisser un commentaire

mattis venenatis, venenatis pulvinar Donec tristique mattis lectus sit et,